Club "Lis tes ratures" du Collège Jean Lemaire de Belges

03 avril 2019

Vivre ensemble ? Pas si facile... mais tellement riche !

Voici des extraits des derniers livres que nous avons lu autour de la relation à l'autre.

 

« Je me revoyais toute jeune, te faisant signe depuis le balcon. J’avais préparé ton gôuter, du sirop trop sucré, des gâteaux de coco, et je me penchais pour te voir, bavarde et bondissante, arriver du haut de l’avenue, entourée de tes camarades. Toi, quand tu m’apercevais, tu te mettais à courir. Comme une folle. Et tu arrivais les joues rouges, le souffle court, les cheveux collés sur le front. Ton père, s’il était devant la maison, réparant un moteur, te prenait dans ses bras, te soulevais de terre, te faisait tournoyer en l’air. Tu riais aux éclats et moi aussi, me moquant des traces de cambouis qui noirciraient ta blouse. La vie était si belle...»

Lettres à une disparue. Véronique Massenot. Le livre de poche jeunesse lu par Kéliane

lettre-a-une-disparue

« Je t’ai aidé depuis le début ! J’ai tout fait, j’ai attendu des heures à tes côtés, en attendant que tu vides ton sac, et t’as toujours maintenu ta même bêtise. […] J’étais là dès que possible, j’ai tout essayé ! Je me sentais tellement mal de ne pas pouvoir t’aider plus ! Je te soutenais, je te défendais, je te protégeais ! Et tu m’as menti ! Encore et encore ! Pas seulement ce mensonge à deux balles, mais t’as menti par omission pendant une éternité ! Et tu sais ce qui est le pire ? Je ne suis même pas homophobe ! »

 

Le genre qu’on peut aimer. Eulalie Borsus. Demdel lu par Amaranta

le genre

 

« - Qu’est-ce que tu me racontes là ? Embraye Axelle.

- Pourquoi on ne ferait pas la même chose ? Tu prends ma place sur les circuits, et pendant ce temps-la, je bouquine, j’écris...je respire ! Dit Guillaume, en s’animant.

- Arrête de délirer, je ne peux tout de même pas prendre ta place sur la piste, proteste Axelle faiblement.

- Bon, d'accord, oublie, gémit Guillaume, redevenu maussade, Je m'entraîne depuis des années, et tu as vu le résultat ? Toi, tu es au top en simulation de course, mais comme tu n'as suivi aucune préparation sur piste bitumée, je suppose que tu n'auras jamais le niveau pour prendre ma place au volant. On est loin d'être prêt pour une inrigue à la Shakespeare !"

Combinaison Gagnante. Jane Singleton Paul. Talents Hauts lu par Camille

 

combinaison gagnante

 

« Aujourd’hui, je suis prête… Je lui fais face. Il est surpris par mon sourire.

- Bonjour, me lance-t-il. Je réponds timidement d’une voix rauque. Je me mords l’intérieur des joues. Je ne sais pas comment engager la conversation. Le vieux monsieur vient à mon secours.

- Tu dessines ici aujourd’hui ? Mon sourire s’élargit.

- Eh oui ! Mais je préfère le petit port.

- Ce n’est pas vraiment un endroit très beau.

- Je sais. Seulement, il m’attire. Peut-être parce que ma grand-mère y a vécu et… Je m’interromps d’un revers de main.

- ...Mais je vous ennuie.

- Au contraire, ta conversation est comme un rayon de soleil. Son regard dévie vers l’horizon. Je toussote. Il revient vers moi.

- Je peux m’asseoir ?

- Oui, bien sûr ! Je pousse mon sac après y avoir posé mon carnet et mon crayon. Le vieil homme s’installe. L’odeur qu’il dégage me prend les narines. Je tiens ma langue.

- Comment tu t’appelles ?

- Brune. Une lueur espiègle au fond de ses prunelles il me serre la main.

- Enchanté. Moi, c’est Jules. Puis, il ajoute avec un clin d’œil :

- Tes parents ont eu de la chance que tu ne sois pas blonde ! Je pouffe. Effectivement quelle chance !

- Tu as faim ? Jules fourrage dans un sac que je n’avais encore jamais remarqué. Sous sa veste.

- J’ai un pain au chocolat de trop. Ça te dit ?

J’ai une faim de loup ! Je voudrais refuser par politesse, mais mon estomac se manifeste si bruyamment que le vieil homme éclate de rire. Rire contagieux ! Il me tend la viennoiserie suintante de beurre que je casse en deux.

- J’accepte à la condition qu’on partage.

- D’accord. »

 

 Brune et Jules de Nathalie Le Gendre lu par Clémentine

 

Brune-et-Jules

« Deux mortes pour une connexion coupée à Internet.  Rennes. Hier, dans la soirée, émoi dans un quartier du centre-ville. Coralie Brennec, une jeune fille de quatorze ans, s’est jetée par la fenêtre de son appartement, situé au troisième étage d’un immeuble apparemment sans histoire. Malgré leur intervention rapide, les secours n’ont pas pu la sauver.

C’est en montant dans l’appartement que les policiers ont ensuite retrouvé le corps sans vie de sa mère, Marie-Claire Maintenon, qui l’élevait seule depuis son divorce. Selon les témoignages des voisins, une violente dispute aurait éclaté entre Coralie et sa mère qui, excédée par l’utilisation abusive que sa fille faisait d’Internet, avait supprimé leur abonnement. Coralie, accro au web ne l’aurait pas supporté, lui reprochant de lui avoir coupé «ses seuls contacts avec le monde ». Une bagarre entre mère et fille qui s’est soldée par une mauvaise chute contre un coin de table la mère a eu la nuque brisée et les témoins ont vu la jeune fille, paniquée, se donner la mort à son tour.

Aux dires de ses proches et de ses professeurs, Coralie était une jeune fille particulièrement fragile, davantage connectée à son ordinateur qu’à la

réalité. »

Je voudr@is que tu … Frank Andriat . lu par Manon

Je-voudrais

 

 

Simon et sa grand-mère cherchaient le nom de quelqu’un de leur famille.

- Benayoun !

- C’est ça même !… Brabo arlek ! Bravo à toi !… Voilà, c’est ça !… hein hein !… il habite La Chapelle !… Viens, on va lui dire un petit bonjour !… Je lui demande des nouvelles de sa fille. Elle vient de se marier… Elle attend un bébé… Ça se fait pas, on passe devant chez eux et on va pas les voir !… Ils vont se fâcher !… Au moins un petit bonjour !… Ils sont gentils !… Ça se fait pas !… On passe devant chez eux et on leur dit pas bonjour !

- On a pas le temps, Mémé ! On va pas s’arrêter à tout bout d’champ ! Et de tout façon, j’vais re dire… J’ai même pas l’adresse !

- Ça fait rien !… On demande le cousin Élie !

- Quel Élie ?

- Le fils de Semrah ! Le père d’Élie, c’est Judas, le rabbin Benayoun.

- Mais qui c’est qui connaît ce cousin ?… Tu plaisantes ou quoi ?

- Hein ben !

- Hein ben quoi ?

- Hein ben !…

- A voir dans la rue, peut-être… On demande à quelqu’un il nous dit où il est le cousin Élie !

- Mémé !… on n’est pas à Tlemcen ici !… On est à Paris !… Paris, c’est des millions d’habitants !… Comment tu veux qu’en demandant le cousin Élie à n’importe qui dans la rue on tombe sur quelqu’un qui le connaît ? C’est pas possible ! Personne il connait ici à Paris le cousin Élie, c’est pas possible ! Allez viens, on marche, Mémé !

Extrait de « Le Voyage de Mémé » de Gil Ben Aych lu par Guilhem

voyage de mémé

 

Posté par Club LTR à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17 janvier 2019

Nos émotions

Où en sommes-nous avec nos émotions ? Joie, Amour, mais aussi Tristesse, Colère, Dégoût ?

émoticones

Oh, que ça nous rappelle des souvenirs... en voici quelques uns :

"Au début, je n'aimais pas vraiment ma marraine. Je la trouvais trop froide, trop distante. Bien sûr, je ne disais rien, je tâchais de faire bonne figure, mais avec elle je n'étais pas vraiment à l'aise. Puis tout à changé le jour de on anniversaire. Cette année-là j'ai eu comme cadeau une journée à Paris : explosion de bonheur, j'étais enchantée. Mais lorsque j'ai découvert que c'était une journée SEULE avec ma marraine, je n'étais plus vraiment très emballée. Pourtant à ma grande surprise, ce fût très agréable. Nous avons visité Paris, découvert la our Eiffel, le Louvre. Ensuite nous avons bavardé, mangé des macarons... C'est à partir de ce moment que j'ai vraiment commencé à aimer ma marraine."

amour

 "Un jour je suis allée au magasin et j'ai vu deux superbes chemisiers et bien sûr j'ai hésité entre les deux : choisir le noir avec des fleurs blanches qui était plus cher mais que je préférais ou choisir le blanc avec des smileys bleus qui était moins cher ? Finalement, j'ai pris les deux !"

Confusion

"Un jour les parents de Manon décidèrent de lui apprendre à faire du vélo. Elle savait déjà en faire avec des petites roulettes, elle ne voyait donc pas l'utilité de réapprendre à faire du vélo ! Ils sont donc partis sur un terrain en pente et Manon n'avait pas remarqué que son vélo n'avait plus les petites roulettes. Mais tant pis pour cet oubli, car Manon réussit à faire du vélo comme les grands ! D'où sa fierté !!!! Cette histoire vous est-elle déjà arrivée ?"

Fièreté

"Un jour, alors que je montais dans le bus, j'ai voulu bipper ma carte de cantine au lieu de ma carte de bus, ce qui ne marche pas très bien..."

Gène

"La jalousie n'est pas un sentiment que j'éprouve très souvent, mais j'ai déjà vu des copines qui étaient jalouses. Par exemple, à l'école primaire j'avais une bonne copine et que j'aimais beaucoup, mais qui était jalouse quand je jouais avec d'autres personnes, et sa jalousie m'embêtait un peu."

Jalousie

"Je vais vous raconter l'un de mes plus grands moments de honte : cette histoire se passe en 2015, la petite Manon adorait faire rire les gens. Elle aimait aussi beaucoup écrire des pièces de théâtre, alors elle mélangea ses deux passions et écrit un sketch. Cela faisait trois mois que la jeune et magnifique Manon travaillait son sketch et ce fut lors d'un anniversaire qu'elle décida de se produire devant toute sa famille. Et comme vous vous en doutez certainement, ce fut le pire moment de honte de toute la misérable vie de la petite Manon ! A votre avis, que s'est-il passé ? Comme Manon stressait beaucoup, que la lumière était éteinte, elle fit passer son cousin en premier qui fût écouté par toute l'assemblée. Quand ce fut à son tour, non seulement l'auditoie n'écoutait pas mais décida de ralumer les lumières, Manon paniqua et resta debout seule à faire son sketch. Quelle Honte !!"

Honte

"Il y a un moment, j'ai eu à faire un exposé de physique-chimie en groupe. J'avais tout préparé, mais la veille du passage, une des personnes du groupe a dit qu'il ne voulait pas faire ce qui était prévu, m'obligant à revoir tout le plan de l'exposé."

Colère

"Voici unepetite anecdote sur l'une de mes peurs. Peut-être allez-vous trouver ça drôle ou stupide mais je peux vous assurer que ce jour-là mon coeur battait à cent à l'heure. L'histoire commence par un bel après-midi d'été. malheureusement, pour une raison qui m'échappe encore, j'ai dû aller dans le frenier. Le GRENIER ! Celui où vous devez prendre une lampe de poche et vous mettre à quatre pattes pour avancer. Bref, le désastre. Prenant mon courage à deux mains je suis entrée. Et là, l'horreur ! Il y avait une araignée suspendue au plafond juste au-dessus de ma tête ! Panique à bord, mon cerveau a réfléchi à toute vitesse et a conclu ceci : j'étais prisonnière ! En effet je ne pouvais pas reculer sans risquer de me blesser en sortant et si je me retournait l'araignée pouvait sauter sur moi et m'attaquer. Comme dit le proverbe : "les petites bêtes mangeant les grosses". Alors, je suis restée là, essayant de calmer ma respiration et de me faire la plus petite possible. Après quelques minutes, j'ai eu comme une inspiration et j'ai levé le faisceau de ma lampe vers l'araignée. Stupéfaction et soulagement : il ne s'agissait, en réalité, que d'un doudou, une poussière. Tiré d'une histoire vraie mais un peu romancée. Je ne suis pas si peureuse que ça quand même, si ?"

Peur

Posté par Club LTR à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 janvier 2019

A vos souhaits !

Chers habitants du collège,

nous vous invitons à écrire vos voeux sur le splendide arbre à voeux qui pousse au CDI.

IMG_6430

Malheureusement les feuilles de notre arbre sont tombées, seul un voeu peut les raccrocher, voulez-vous nous aider ?

Ecrivez votre voeu le plus cher sur une feuille et mettez-la dans l'arbre.

Les feuilles sont raccrochée ! A vos voeux de se réaliser !

IMG_6536

Posté par Club LTR à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 décembre 2018

Nos arbres à voeux

Chacun d'entre nous à réalisé un arbre à voeux.

 

IMG_6386

IMG_6387

L'arbre à voeux est une représentation de nos souhaits. Les désirs que l'on exprime dessus sont des valeurs immatérielles morales. Elles contribuent à essayer de réaliser notre bonheur futur.

IMG_6389

IMG_6390

Pour fabriquer nos arbres à voeux, nous avons utilisé des matériaux simples tels que le papier, une branche, du tissu...

Nous vous invitons à découvrir nos dfférentes personnalités.

IMG_6391

IMG_6392

IMG_6393

Et pour la rentrée de 2019, nous vous préparons un arbre géant sur lequel chaque élève pourra accrocher un voeu pour la nouvelle année !

Posté par Club LTR à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 novembre 2018

Des livres pour se découvrir, se construire

Voici quelques livres que nous avons lus où il est question de savoir qui l'on est !

reinePar Amaranta

 

CarnetsPar Christelle

 

fillePar Camille

 

janePar Manon

 

metalPar Clémentine

 

loucaPar Maxime

 

noirPar Kéliane

 

flowPar Guilhem

Posté par Club LTR à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


19 octobre 2018

L'objet mystérieux

Chacun a rapporté un petit objet qui lui est cher, qui le caractérise et, après avoir donné quelques indices, a laissé ses camarades le deviner.

Si vous connaissez les membres du club, peut-être devinerez-vous quel objet ils ont apporté ?

IMG_6303Amaranta, Camille, Clémentine, Kéliane, Manon, Maxime

Posté par Club LTR à 09:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 octobre 2018

Qui suis-je ? Les autres et moi...

C'est le thème de réflexion de cette année !

A travers nos lectures et leur partage, apprendre à se connaître soi et à découvrir les autres sans jugement...

Pour commencer l'année, chaque élève a personnalisé un porte-folio qui recueillera les extraits de livres, les pensées, les images qui les caractérisent.

Ces porte-folios sont tous colorés ou délicats et nous révèlent de belles facettes de leurs auteurs !

IMG_6301Amaranta, Camille, Clémentine, Kéliane, Manon, Maxime

Posté par Club LTR à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 juin 2018

Musée du livre au CDI

Chacun a choisi un thème autour du livre à présenter dans le musée-CDI :

Clémentine a travaillé sur les livres avec des textures pour le touché, elle a réalisé des boîtes mystères.

IMG_6058

IMG_6057

IMG_6059

IMG_6060

IMG_6061Amaranta a choisi de nous parler des enluminures au Moyen Age :

IMG_6066

IMG_6068Maxime est passioné de manga !

IMG_6072

IMG_6071

IMG_6073

IMG_6074

IMG_6079Guilhem et Thibaut vous parlent du Fantastique et de la Dark Fantasy...

IMG_6081

IMG_6083

IMG_6084Quant à Emma, Camille et Louis, ils ont souhaité partir d'un herbier de la fin du 19e siècle donné par une maman d'élève pour raconter l'histoire de Nuboko au Japon :

IMG_6093

IMG_6094

IMG_6095

Posté par Club LTR à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 juin 2018

Le métier d'éditeur

Le métier d’éditeur selon Hervé Mineur (Aivey Editions)

 

IMG_6099

En amont, l’auteur, l’écrivain propose son texte à l’éditeur ; il envoie un manuscrit (écrit à la main) ou un tapuscrit (tapé à l’ordinateur). L’éditeur lit le travail de l’auteur et choisit de la publier ou non. Il peut demander quelques modifications, une correction plus approfondie des fautes.

IMG_6108

 

Une fois l’accord fait les deux parties (l’auteur et l’éditeur) signent un contrat dans lequel on trouve le titre du livre, les dates de publication, les droits d’auteurs, etc. Les auteurs gagnent un pourcentage de la vente de leur livre (environ 8 % la plupart du temps) et peuvent recevoir un à valoir, c’est une somme que l’éditeur avance à l’auteur.

 

L’éditeur travaille ensuite avec son équipe : l’infographiste, qui fait la mise en page, l’illustrateur, le correcteur. Dans une petite maison d’édition, ces tâches sont effectuées par la même personne. Quand le projet du livre est prêt, l’éditeur envoi un « bon à tirer » à l’auteur pour quelques dernières petites corrections et le transmet à l’imprimeur.

 

IMG_6104

 

L’imprimeur à le choix de deux solutions d’impression :

- impression offset qui est plus rentable pour les gros tirages et est réalisée avec une énorme machine qui utilise des rouleaux de papier géants qu’on redécoupe en feuilles après.

- impression numérique, plus intéressante pour des petits nombres d’exemplaire, qui fonctionne comme une photocopieuse sur des feuilles déjà découpée au bon format.

Les pages sont ensuite cousues ou souvent collées avec la couverture (en carton plus rigide) et reliés par les pages de garde.

L’imprimeur doit aussi faire un bon à tirer pour que l’éditeur se rende compte du rendu final et accepte ou pas de lancer l’impression.

 

Enfin, l’éditeur va diffuser ses livres dans les points de vente comme les librairies par des diffuseurs ou distributeurs. Des représentants peuvent aussi aller parler des livres aux libraires pour les faire connaître. Il peut les mettre en vente sur des sites marchands comme celui de sa maison d’édition, par exemple. L’éditeur fait des salon du livres parfois accompagnés des auteurs pour assurer la promotion des livres.

a imprimer (1)

Posté par Club LTR à 10:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mai 2018

Vitrines et table de présentation à la librairie

Nous avons réalisé des vitrines et tables de présentation des livres car une librairie doit être attayante et attirer le lecteur !

Ce n'est pas si facile, il y a plein de critères à prendre en compte : visibilité, unité de thème ou d'éditeur, taille des livres, âge des lecteurs ciblés...

Heureusement avec les conseils de Pascal et Françoise, les libraires, nous sommes arrivés à faire quelque chose de professionnel qui peut s'admirer à la librairie Par Mots et Merveilles à Maubeuge, allez-y vite !

IMG_5597

IMG_5603

IMG_5605

IMG_5606

IMG_5610

IMG_5618

IMG_5621

IMG_5624

IMG_5626

IMG_5628

IMG_5629

IMG_5632

IMG_5633

Posté par Club LTR à 11:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,